‘secret_derriere_la_porte_01’

Scène du Secret derrière la porte (Secret Beyond the Door, 1948) de Fritz Lang En voyage au Mexique, l’héritière Celia (Joan Bennett) épouse sur un coup de tête Mark Lamphere, éditeur d’une revue d’architecture. Six pièces de sa maison sont des reconstitutions de décors de crimes célèbres. La septième est fermée à clef et Cella cherche à savoir pourquoi. La maison est une métaphore du cerveau de Mark, ce que dit explicitement Celia : « Son esprit est aussi verrouillé que cette porte. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.