La Comédie musicale

THREE LITTLE WORDS (Trois petits mots) – Richard Thorpe (1950)

C’est à Jack Cummings que l’on doit l’idée de produire Three little words (Trois petits mots) mais la Metro-Goldwyn-Mayer, qui vient d’avoir un échec avec Words and Music (Ma vie est une chanson), la biographie de Richard Rodgers et Lorenz Hart réalisée par Norman Taurog, est peu enthousiaste. Cummings insiste en rappelant que l’histoire de Bert Kalmar et Harry Ruby est beaucoup plus originale en raison même de la personnalité des deux héros. Bert Kalmar rêvait d’être magicien et de sortir des lapins d’un chapeau alors qu’Harry Ruby était prêt à tout sacrifier pour devenir joueur de base-ball.

THREE LITTLE WORDS (Richard Thorpe, 1950)

Fred Astaire, qui avait connu au music-hall Bert Kalmar et Harry Ruby, trouva excellent le sujet et apprécia le fait que Vera-Ellen devait être sa partenaire. Il écrivit lui-même : « Tout cela semblait très prometteur. Promesses tenues grâce, en particulier, à l’excellente direction de Dick Thorpe, notre metteur en scène, qui sut nous mener à bon port…

THREE LITTLE WORDS (Richard Thorpe, 1950)

… Nous appréciâmes beaucoup, Vera et moi, de faire ensemble un numéro de pantomime et de claquettes, « Mr. et Mrs. Hoofer at Home », ainsi que de danser sur « Where did you get that Girl ? » « Thinking of You » était d’un genre différent, et mettait parfaitement en valeur le talent de Vera. Pour toutes ces danses, nous avions travaillé avec Hermes Pan…

THREE LITTLE WORDS (Richard Thorpe, 1950)

… Le film avait de nombreux atouts, et Red Skelton, notamment, y joua un de ses meilleurs rôles, non seulement dans le genre comique, mais aussi dans un registre plus dramatique. J’eus beaucoup de plaisir, pour ma part, à chanter avec lui les vieux succès de Kalmar et Ruby, « Three Little Words », « So Long ! Oo-Long », « Nevertheless », et bien d’autres encore. Words est un film remarquable, et reste un de ceux que je préfère : je le referais de bout en bout avec plaisir. »

THREE LITTLE WORDS (Richard Thorpe, 1950)

A l’image même de la très riche carrière de Richard Thorpe, Three little words demeure pourtant aujourd’hui encore un film sous-estimé alors qu’il s’agit d’une des biographies musicales et cinématographiques les plus réussies. Le succès du film provient d’une part de l’habile mélange entre la partie biographique, mélodramatique à souhait, et les multiples et très variés numéros musicaux. « Where did you get that Girl ? » interprété par Fred Astaire et Vera-Ellen évoque sans doute le style des danses de Fred et de sa sœur Adele Astaire sur scène alors que « Mr. and Mrs. Hoofer at Home » décrit avec beaucoup d’enthousiasme la vie quotidienne d’un couple (Astaire et Vera-Ellen) et de son bébé, le numéro se terminant par la vue du couple déchirant l’un des murs de la pièce. Plus dramatique, la danse intitulée « Test Solo » voit Bert Kalmar, blessé au genou, tenter de danser à nouveau, y parvenir en évoluant autour de sa canne avant de découvrir finalement qu’il est irrémédiablement incapable de le faire comme autrefois.

THREE LITTLE WORDS (Richard Thorpe, 1950)

A côté des chansons du couple Kalmar-Ruby dont surtout « I love you so much » interprétée par une Arlene Dahl resplendissante, on remarque évidemment « I wanna be loved by you » que Kalmar et Ruby créent dans la rue grâce à un piano que l’on est en train de déménager, une jeune fille jouée par Debbie Reynolds et doublée par Helen Kane les accompagnant d’un inoubliable « boop-boop-a-doop ».

THREE LITTLE WORDS (Richard Thorpe, 1950)

Vera-Ellen de son côté est l’héroïne du très brillant « Come on, Papa » au cours duquel elle se produit avec des marins sur un décor parisien. Ne serait-ce que pour le bonheur de voir Fred Astaire danser avec Vera-Ellen ou Arlene Dahl murmurer « You smiled at Me », Three little words, très imaginativement mis en scène par Richard Thorpe, mérite d’être réévalué. [La comédie musicale – Patrick Brion – Edition de la La Martinière (1993)]

THREE LITTLE WORDS (Richard Thorpe, 1950)
l’histoire

Bert Kalmar (Fred Astaire) se produit avec Jessie Brown au Palace de B. F. Keith. Fasciné par le monde de la magie, il demande pourtant à Jessie (Vera-Ellen) de l’épouser mais celle-ci refuse, trouvant qu’il se disperse trop. Kalmar fait sous le nom de « Kendall the Great » un numéro de magie qui échoue misérablement à cause d’Harry Ruby (Red Skelton), l’assistant de Kalmar. Ce dernier interprète avec Jessie un numéro devant le président Wilson mais Bert est blessé au genou et, craignant que cet accident l’empêche désormais de danser, il préfère éconduire Jessie qui était prête à l’épouser afin de ne pas risquer de compromettre la carrière de la jeune femme. Bert revoit Harry qui cherche un parolier pour l’aider. Ils travaillent bientôt ensemble et accumulent les succès. Bert et Jessie se marient et, chaque fois que Ruby risque de tomber sous la coupe d’une séductrice, ils le font inviter par Al Schacht, le joueur de base-ball. Or Ruby, qui a une passion pour ce sport, ne peut dire non… Mais Bert apprend un jour que Ruby est responsable du retrait d’un commanditaire lors du financement d’une opérette jugée mauvaise par Ruby, Les deux partenaires se séparent. Ruby épouse Eileen Percy (Arlene Dahi) et les deux anciens amis se trouvent réunis au cours d’une soirée organisée par Phil Regan. Ils se réconcilient.

THREE LITTLE WORDS (Richard Thorpe, 1950)
Programme musical (sélection)

« I Wanna Be Loved by You » est une chanson populaire, composée par Herbert Stothart et Harry Ruby, avec des paroles de Bert Kalmar, et interprétée par la chanteuse Helen Kane et Dan Healy pour le film Good Boy, en 1928. Elle a été choisie parmi la liste Songs of the Century établie par un sondage de la RIAA. Elle est surtout connue à travers l’interprétation que Marilyn Monroe en a faite en 1959 dans le film Some like it hot (Certains l’aiment chaud) de Billy Wilder.
THREE LITTLE WORDS (Richard Thorpe, 1950)

FRED ASTAIRE
La longue carrière de Fred Astaire est désormais entrée dans la légende ; son exceptionnel génie de danseur ne l’a toutefois pas empêché d’être aussi un excellent acteur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.