NOTORIOUS – Alfred Hitchcock (1946)

Il est des sujets qui donnent des ailes à Hitchcock. L’amour en fait partie. Le film sorti en 1946, sur lequel le réalisateur avait commencé à travailler avec son scénariste Ben Hecht avant même la fin de la guerre, transcende les genres cinématographiques et atteint au chef-d’œuvre absolu. Plus encore qu’avec le scénario, c’est derrière…

DRAGONWYCK – Joseph L. Mankiewicz (1946)

1844. Miranda Wells (Gene Tierney) quitte sa famille du Connecticut pour rejoindre son riche cousin Nicholas Van Ryn (Vincent Price) qui vit avec sa femme dans la sombre demeure de Dragonwyck. Van Ryn traite ses métayers avec la dureté de ses ancêtres et souffre parallèlement du fait que sa femme, Johanna (Vivienne Osborne), a été…

SABOTAGE – Alfred Hitchcock (1936)

À la sortie de Sabotage (Agent secret), en 1936, le public comme la presse cria au scandale. On n’assassine pas de la sorte un jeune garçon ! Ce jugement moral fait fi des qualités extraordinaires du chef-d’œuvre le plus sombre de la période anglaise d’Hitchcock. Sabotage est un film d’une grande rigueur qui s’inscrit parmi les…

SUNRISE (L’Aurore) – F. W. Murnau (1927)

« Cette histoire de l’homme et de sa femme est de nulle part et de partout. On peut l’entendre n’importe où et n’importe quand. Car partout où le soleil se lève et se couche, dans le tourbillon fou de la ville comme à la ferme, avec le ciel en guise de toit, la vie est toujours…

JAMAICA INN – Alfred Hitchcock (1939)

Soucieux de donner plus d’ampleur à sa carrière, Hitchcock se tourna à la fin des années 1930 vers les États-Unis. Son départ était déjà prévu quand il entreprit la réalisation d’une œuvre ambitieuse, un film-tempête entièrement tourné en studio, sans concession pour le pays qu’iI s’apprêtait à quitter – l’Angleterre. L’ultime œuvre britannique d’Hitchcock est…

FEMALE – Michael Curtiz (1933)

L’histoire : Alisor Drake (Ruth Chatterton) dirige d’une main de fer l’entreprise automobile héritée de sa famille. Aussi intransigeante dans son bureau que dans sa chambre, elle a l’habitude d’y inviter certains de ses employés et s’en débarrasser ensuite, jusqu’à ce qu’elle rencontre un homme capable de lui tenir têt, le séduisant Jim Thorne (George…

CLUNY BROWN – Ernst Lubitsch (1946)

L’histoire : Londres, 1938, la ravissante Cluny Brown (Jennifer Jones), qui a un faible pour la plomberie, effectue un dépannage à la place de son oncle chez un certain Hilary Ames (Reginald Gardiner). À cette occasion elle rencontre Adam Belinski (Charles Boyer), un écrivain qui aurait quitté la Tchécoslovaquie pour fuir le nazisme mais qui ressemble diablement à un pique-assiette…

THE BAD AND THE BEAUTIFUL – Vincente Minnelli (1952)

Un producteur tyrannique vit pour ses films, au risque de détruire ses collaborateurs : une star, un réalisateur et un scénariste, assaillis par des souvenirs douloureux. Ce sont eux les ensorcelés, insectes effarés qui se brûlent à la flamme de Hollywood, que Minnelli contemple en entomologiste. Ce qu’il filme magnifiquement — il est un des…

TORN CURTAIN – Alfred Hitchcock (1966)

Son éternelle jeunesse permet à Hitchcock de créer pour son cinquantième long-métrage un thriller haletant, ayant la guerre froide pour toile de fond. Le maître, qui n’en est pas à son premier film d’espionnage, réalise Le Rideau déchiré (Torn Curtain) avec une équipe très largement renouvelée, des acteurs inhabituels, une technique et une photographie nouvelles….

BABY FACE – Alfred E. Green (1933)

« Baby Face » est un film « Pré-Code » de 1933 avec Barbara Stanwyck, et George Brent dans les rôles principaux. On retrouve également dans les seconds rôles le très jeune John Wayne. Il existe 2 versions de ce film : la version censurée diffusée dans les cinémas à l’époque et la version non censurée « director’s cut » si…

THREE ON A MATCH – Mervyn LeRoy (1932)

A travers le portrait de trois amies inséparables, le cinéaste Mervyn LeRoy analyse l’étrangeté et les surprises de la destinée de femmes liées par des souvenirs d’enfance, et que le hasard d’une rencontre va faire basculer hors d’un chemin tout tracé. L’histoire : Trois amies d’enfance, Mary (Joan Blondell), Ruth (Bette Davis), et Vivian (Ann Dvorak),…

JOHNNY GUITAR – Nicholas Ray (1954)

Ce film, que vingt ans de recul ont transformé en «western classique», certains le considéraient en son temps comme un «faux western », ou bien comme un « super western », le genre n’étant là que prétexte pour mieux déguiser un manifeste contre le maccarthysme. Avoué ou implicite, le critère de jugement est la fidélité…

BREAKFAST AT TIFFANY’S – Blake Edwards (1961)

BREAKFAST AT TIFFANY’S (Diamants sur canapé) – Blake Edwards (1961) – Audrey Hepburn, George Peppard. Adapté de la nouvelle de Truman Capote L’histoire : Paul Varjak, un écrivain, emménage à New York et fait la connaissance de sa voisine, Holly Golightly. Celle-ci s’est séparée de son mari, Doc, et vit d’expédients, c’est-à-dire qu’elle se fait…

Blake Edwards

Blake Edwards a connu la célébrité en créant, avec Peter Sellers, l’inénarrable inspecteur Clouseau. Mais ce maître de la comédie américaine moderne a également exprimé une sensibilité tragique. Acteur, scénariste, producteur et réalisateur, tant à la radio et à la télévision qu’au cinéma, Blake Edwards a gravi avec une réussite peu commune les degrés d’une…

SORRY, WRONG NUMBER – Anatole Litvak (1948)

SORRY, WRONG NUMBER (Raccrochez, c’est une erreur) – Anatole Litvak (1948) Distribution : Barbara Stanwyck, Burt Lancaster, Ann Richards, Wendell Corey, Harold Vermilyea Scénario: Lucille Fletcher, à partir de sa pièce radiophonique – Directeur de la photographie : Sol Polito L’histoire : Leona Stevenson (Barbara Stanwyck), riche héritière invalide, se trouve un soir seule dans son…