TO CATCH A THIEF – Alfred Hitchcock (1955)

Les années 1950 comptent parmi les plus productives d’Hitchcock. En 1954, avec Grace Kelly et Cary Grant, le réalisateur tourna dans le Sud de la France  To Catch a thief  (La Main au collet), une intrigue policière largement teintée d’humour et d’une grande beauté visuelle. Terminé en studio à Hollywood, ce « film léger », selon les termes…

KISS ME KATE – George Sidney (1953)

La MGM réunit en 1953 certains de ses meilleurs artisans, du cinéaste George Sidney au directeur artistique Cedric Gibbons, afin de porter à l’écran un spectacle-événement de Broadway. Too (Darn) Hot Les films tirés de spectacles mythiques de Broadway permettent-ils de se faire une idée de ce que les spectateurs new-yorkais ont pu découvrir lors…

Jean Renoir : Une vie au service du cinéma

Considéré par beaucoup comme « le plus grand et le plus français des cinéastes français », Jean Renoir aura marqué son temps avec des films où une féroce critique de la société s’alliait à un sens très vif du spectacle. La carrière de Jean Renoir, plus que celle de tout autre cinéaste contient en elle…

UNE PARTIE DE CAMPAGNE – Jean Renoir (1946)

Dans Une Partie de campagne, l’amour, le vif amour, l’union des cœurs et des sexes dans l’enchantement d’un bouillant plaisir doit encore revêtir le masque de la grande passion pour avoir droit de cité. Les références de Shakespeare, le jeu de Rodolphe et de Madame Dufour mimant les gestes du satyre et d’une Dame apeurée…

LES BAS-FONDS – Jean Renoir (1936)

L’action des Bas-fonds se situe à la fois dans la Russie des tsars et la France du Front populaire. Renoir n’a pas cherché à tricher. Seuls les noms, les costumes et quelques anecdotes de scénario rappellent le pays de Gorki. Le « réalisme extérieur» ne compte pas. L’auteur du Crime de monsieur Lange parle de la France en 1936….

Jean Gabin : films en costumes

Sur les quatre-vingt-quinze films tournés par Gabin au cours de sa carrière, six seulement appartiennent au genre historique, pourtant fort à la mode durant toutes ces années : s’estimant trop « typé », l’acteur ne se sentait à l’aise que dans l’univers du XX’ siècle. Dès ses débuts au music-hall et dans ses premiers films, Gabin s’est…

Françoise Arnoul

Rivale de Martine Carol, la jeune actrice du Fruit défendu défraie la chronique des années 50 en tournant une série de films où elle apparaît court vêtue. Mais ses rencontres avec des cinéastes tels que Renoir ou Carné donneront d’elle une tout autre image. Celle qui fut l’une des plus grandes vedettes féminines des années 50 naît…

FRENCH CANCAN – Jean Renoir (1954)

Renouveau ! Le film dont Jean Gabin attaque le tournage à l’automne 1954 est, à plusieurs titres, placé sous le signe du renouveau. Tout d’abord parce qu’il s’agit de son tout premier film en couleurs. Ensuite, parce que l’aventure de French Cancan marque la fin d’une des bouderies les plus regrettables du cinéma français : en froid…

La saga des Renoir

Le seul nom de Renoir suffit à évoquer deux géants de la culture française : le peintre Auguste et le cinéaste Jean. Mais cette prestigieuse famille compte d’autres membres moins connus du grand public, mais tout aussi engagés dans l’aventure artistique. Auguste Renoir naît en 1841 au sein d’une modeste famille de tailleurs. Doué pour…

L’ALIBI – Pierre Chenal (1937)

« Ce n’est d’abord qu’un tout petit mensonge dont vous croyez disposer à votre guise. Et le petit mensonge blesse, et le petit mensonge tue. Et vous êtes trop heureux de payer de votre vie le droit de dire que vous avez menti.» Martin Luther Le professeur Winckler (Erich von Stroheim), célèbre télépathe, reconnaît, parmi…

KISS ME DEADLY – Robert Aldrich (1955)

Adapté d’un best-seller de Mickey Spillane, Kiss Me Deadly (En quatrième vitesse) est le troisième film de Robert Aldrich. Film noir violent et sexy, parsemé de vamps et de cadavres, Kiss Me Deadly a été salué par les meilleurs critiques et rapidement été élevé au rang de film culte. Référence absolue pour de nombreux auteurs,…

Noël Roquevert

S’il fut, dans nombre de ses films, à cheval sur le règlement – en gendarme, garde-champêtre, grognard ou vieille baderne – il n’en a pas moins fait sans doute, une fausse déclaration à son biographe, Yvon Floc Hlay, qui l’interrogeait sur ses débuts au cinéma (1). Noël Roquevert affirme en effet – et nombre d’historiens…

L’ASSASSIN HABITE AU 21 – Henri-Georges Clouzot (1942)

Le succès du film Le Dernier des six, réalisé par Georges Lacombe sur un scénario de Henri-Georges Clouzot, incite Alfred Greven, le directeur de la Continental-Films,  à produire une suite aux aventures policières du commissaire Wens et de sa compagne Mila-Malou. Greven accepte d’en confier la réalisation à Clouzot, son chef scénariste. Les risques commerciaux…

THE PIRATE – Vincente Minnelli (1948)

Avant-garde ! A l’issue d’une projection de travail organisée le 29 août 1947 à la MGM, Cole Porter fait part de ses craintes au producteur Arthur Freed : selon lui, ThePirate risque fort de dérouter le public. Et de fait, malgré son affiche prestigieuse, la sortie de cette comédie musicale atypique va constituer un désastre…

1940-1945 : Un essor surprenant

Sous l’Occupation, le cinéma français, qui connait un surprenant essor, recueille quelques-uns de ses plus grands triomphes, et voit apparaitre une nouvelle génération d’auteurs de talent. En dépit des contraintes idéologiques et économiques et de la tutelle vigilante de la censure – et après une année 1941 plutôt hésitante – le cinéma français va connaître…