GET CARTER (La Loi du milieu) – Mike Hodges (1971)

La grande idée de Mike Hodges fut de délocaliser un règlement de comptes à l’américaine dans un décor de free cinema anglais, une ville industrielle triste à pleurer ou à embringuer de pauvres filles dans du porno en super-huit. Jack, le justicier solitaire dans son trench bleu marine, avance avec son fusil dans ce paysage de misère et tue, têtu, comme on dératise. Dans ce rôle peu sympathique, Michael Caine en impose. Il fait l’amour au téléphone, assassine froidement une garce, élimine un à un ses confrères du milieu, et son regard bleu se fait progressivement un peu moins rieur, plus fixe et rageur. Nu comme un ver, il résiste à deux hommes de main. Il est si sexy que le ridicule ne le tue pas. Dans ce polar nickel, il en faut plus pour le mettre à terre. [Guillemette Odicino – Télérama (août 2013)]

loi_du_milieu_08
GET CARTER (La Loi du milieu) – Mike Hodges (1971) avec Michael Caine, Ian Hendry, John Osborne, Britt Ekland

Après avoir appris la mort de son frère dans un accident de voiture, le gangster Jack Carter (Michael Caine) quitte Londres contre la volonté de la Mafia et retourne dans sa ville natale de Newcastle pour assister aux obsèques. Très vite, Carter conclut à un assassinat. Bien décidé à retrouver les meurtriers de son frère, il s’adresse aux amis et à la compagne de celui-ci, mais Ils refusent de l’aider. Dur, brutal, Carter ira jusqu’au bout pour assouvir sa vengeance, n’hésitant pas à affronter Kinnear (John Osborne), le chef de la pègre locale. [Film Noir 100 All-Time Favorite – Paul Duncan, Jürgen Müller – Edition Taschen – (2013)]

GET CARTER, from left: George Sewell, Michael Caine, Rosemarie Dunham, 1971
GET CARTER (La Loi du milieu) – Mike Hodges (1971) avec Michael Caine, Ian Hendry, John Osborne, Britt Ekland

À l’exception de Flash Gordon (1980), les films de Mike Hodges, pourtant très appréciés de nombreux Cinéphiles, n’ont guère été prisés jusqu’à présent par le grand public. C’est aussi le cas de Get Carter (La Loi du milieu), qui deviendra un film culte en Grande-Bretagne – principalement grâce à son interprète principal, Michael Caine -, et qui sera (re)découvert dans de nombreux pays trente ans plus tard, à l’occasion du remake hollywoodien avec Sylvester Stallone. [Film Noir 100 All-Time Favorite – Paul Duncan, Jürgen Müller – Edition Taschen – (2013)]

loi_du_milieu_02
GET CARTER (La Loi du milieu) – Mike Hodges (1971) avec Michael Caine, Ian Hendry, John Osborne, Britt Ekland

Get Carter est le premier long métrage de Hodges, qui a travaillé auparavant pour la télévision britannique, tournant des reportages et des documentaires. Sa première fiction, Suspect (1969) est une histoire policière sur fond d’assassinat d’enfant dénonçant, entre autres, l’hypocrisie et les apparences trompeuses de la société britannique. [Film Noir 100 All-Time Favorite – Paul Duncan, Jürgen Müller – Edition Taschen – (2013)]

loi_du_milieu_10
GET CARTER (La Loi du milieu) – Mike Hodges (1971) avec Michael Caine, Ian Hendry, John Osborne, Britt Ekland

Get Carter est lui aussi un film sans illusions. Il ne retrace pas seulement l’histoire d’une expédition vengeresse, mais brosse le tableau d’une société déchue et violente. Parcourant la ville en tous sens tel un détective, Carter ne rencontre que méfiance, sournoiserie et cupidité, que ce soit dans les appartements chics et les villas d’une élite décadente ou dans les maisons tristes et les pubs de la classe ouvrière. De ces Swinging Sixties, particulièrement tapageuses dans la mise en scène de Hodges, il semble ne subsister qu’un hédonisme à tout crin. La griserie de la vitesse – en matière de sexe comme de voitures – que Hodges réunit dans une séquence effrénée, n’a rien de libérateur dans Get Carter, mais est marquée au contraire du sceau de la corruption et de la violence. [Film Noir 100 All-Time Favorite – Paul Duncan, Jürgen Müller – Edition Taschen – (2013)]

loi_du_milieu_12
GET CARTER (La Loi du milieu) – Mike Hodges (1971) avec Michael Caine, Ian Hendry, John Osborne, Britt Ekland

Cette déchéance morale ne résulte pas seulement des conventions du genre, elle renvoie aussi à une réalité sociale, dont Hodges se fait l’interprète lorsqu’il fixe sur la pellicule le froid et la désolation des lieux de tournage du Nord de l’Angleterre avec la précision d’un naturaliste. Hodges se montre l’héritier du Free Cinema de la fin des années 1950 et du début des années 1960, et fait lui-même allusion à cette influence en donnant à John Osborne, un des protagonistes décisifs de ce mouvement, le rôle du parrain Kinnear. [Film Noir 100 All-Time Favorite – Paul Duncan, Jürgen Müller – Edition Taschen – (2013)]

MBDGECA EC002
GET CARTER (La Loi du milieu) – Mike Hodges (1971) avec Michael Caine, Ian Hendry, John Osborne, Britt Ekland

Carter apparaît comme un descendant perverti du « jeune homme en colère », un criminel qui se rebelle contre le statu quo. Dans la scène clé du film, après avoir découvert qu’on a violé sa nièce pour tourner un petit porno minable, le professionnel aux nerfs d’acier s’émeut pour la première fois et perd son impassibilité. Le tueur à gages se transforme en fou meurtrier qui tue hommes et femmes sans distinction, rongé par la haine et la douleur causée par la déchéance de l’innocente. [Film Noir 100 All-Time Favorite – Paul Duncan, Jürgen Müller – Edition Taschen – (2013)]

loi_du_milieu_09
GET CARTER (La Loi du milieu) – Mike Hodges (1971) avec Michael Caine, Ian Hendry, John Osborne, Britt Ekland

Si, dans sa colère, Carter ne s’en prend pas aux innocents, il sait pourtant qu’il ne vaut pas mieux que ses victimes. Il fait partie du système. Et c’est ainsi qu’à la fin du film, ce n’est pas un nouveau départ qui l’attend sur la plage, un des lieux mythiques du cinéma, mais tout simplement la mort. Celle-ci vient le faucher brutalement sous les traits d’un tireur d’élite dont la chevalière porte un « J »» – J comme « Jack », ce tueur, c’est le Carter d’autrefois, quand il pouvait faire preuve de détachement comme un bon professionnel. [Film Noir 100 All-Time Favorite – Paul Duncan, Jürgen Müller – Edition Taschen – (2013)]

Get Carter montre les écueils de la mythologie noire transposée à l’écran. Si Mike Hodges parvient à donner de l’épaisseur à Carter, c’est en lui faisant clairement assumer sa fonction traditionnelle. L’élaboration de l’image, qui éveille le souvenir de Point blank (Le Point de non-retour) auquel le scénario fait songer à plusieurs reprises, et le raffinement des figures de style se révèlent être des procédés utiles lorsqu’ils donnent corps à la réalité. [Positif]

Les extraits
Fiche technique du film
A voir également…

Le Néo-Noir, un genre conscient de ses racines (par Douglas Keesey)

THE LONG GOODBYE (Le Privé) – Robert Altman (1973) avec Elliott Gould, Nina van Pallandt, Sterling Hayden

THE LAST RUN (Les Complices de la dernière chance) – Richard Fleisher et John Huston (1971) avec avec George C. Scott, Tony Musante, Trish Van Devere et Colleen Dewhurst

CAPE FEAR (Les Nerfs à vis) – J. Lee Thompson (1962) avec Gregory Peck, Robert Mitchum, Polly Bergen, Lori Martin, Martin Balsam

PLEIN SOLEIL – René Clément (1960) avec Alain Delon, Marie Laforêt, Maurice Ronet, Elvire Popesco, Billy Kearns

HUSTLE (La Cité des dangers) de Robert Aldrich (1975) avec Burt Reynolds, Catherine Deneuve, Ben Johnson, Paul Winfield

EXPERIMENT IN TERROR (Allo, brigade spéciale) – Blake Edwards (1962) avec Glenn Ford, Lee Remick, Stefanie Powers, Ross Martin

POINT BLANK (Le Point de non retour) – John Boorman (1967) avec Lee Marvin, Angie Dickinson, John Vernon, Carroll O’Connor

Michael Caine
Michael Caine dans GET CARTER (La Loi du milieu) de Mike Hodges (1971)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.