Étiquette : alexander korda

LE CINÉMA BRITANNIQUE DES ANNÉES 1940

Pour le cinéma anglais, la période de l’après-guerre s’annonce faste. Grâce au dynamisme de producteurs comme Rank et Korda, la production nationale va concurrencer Hollywood sur le marché anglo-saxon. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale les producteurs britanniques peuvent à bon droit se montrer optimistes ; en 1946, on n’enregistre pas moins de 1 milliard 635 millions d’entrées ! Un record d’autant plus remarquable que de nombreuses salles ont été détruites ou endommagées par les bombardements et que les restrictions en vigueur freinent la reconstruction. Ce n’est qu’en avril 1949 que les exploitants seront à nouveau autorisés à allumer les traditionnelles enseignes lumineuses. L’austérité règne encore, et pourtant le public afflue dans les salles : dans ce climat de pénurie générale, le cinéma reste la distraction favorite, le moyen d’évasion qui fait oublier le rationnement et la crise énergétique.

MARCEL PAGNOL : DU THÉÂTRE AU CINÉMA

Si le cinéma était resté muet, on peut penser que Marcel Pagnol ne serait jamais devenu cinéaste, tant son œuvre est d’abord une œuvre parlée, où le dialogue joue un rôle prépondérant. Et pourtant, nous savons aussi qu’elle constitue bien autre chose que le « théâtre filmé » à quoi on a voulu longtemps la réduire avec dédain, et qu’elle représente de l’authentique cinéma.