GIVE A GIRL A BREAK (Donnez-lui une chance) – Stanley Donen (1953)

Après le triomphe de Singin’ in the Rain (Chantons sous la pluie), coréalisé avec Gene Kelly, Stanley Donen poursuit une carrière en solo, avec ce petit joyau où trois danseuses convoitent le même rôle à Broadway. On retiendra les duos de Debbie Reynolds avec Bob Fosse (le futur réalisateur et chorégraphe de Cabaret) et, surtout, l’admirable ­séquence sur les toits de Marge et Gower Champion, où ce dernier, avec force claquements de doigts, tente de convaincre son ancienne partenaire de remonter sur les planches. Chose rare : Stanley Donen apparaît également au générique comme cochorégraphe (avec Gower Champion). [N.T. Binh – Télérama]

Au départ, il semble avoir été envisagé que Gene Kelly, Fred Astaire, Ann Miller et Judy Garland jouent dans le film. Il se serait sans doute agi à ce moment-là d’une des productions les plus ambitieuses de l’unité Freed. L’inverse s’est visiblement produit  puisque le film s’est finalement tourné sous le contrôle de Jack Cummings avec une interprétation sans doute moins prestigieuse mais plus jeune. [La comédie musicale – Patrick Brion – Edition de la La Martinière (1993)] 

donnez_lui_une_chance_04
GIVE A GIRL A BREAK (Donnez-lui une chance) – Stanley Donen (1953) avec Marge Champion, Gower Champion, Debbie Reynolds, Helen Wood, Bob Fosse, Kurt Kasznar

Debbie Reynolds a vingt et un ans, Bob Fosse vingt-cinq, Marge et Gower Champion respectivement trente et trente-deux ans. Tout en reconnaissant que le film a coûté peu cher, Stanley Donen a toujours avoué peu l’aimer en raison des conventions de l’intrigue. Bob Fosse préfère oublier ces débuts. Plus juste, Debbie Reynolds déclare à propos de son partenaire et du film : « Il était victime de l’époque. Nous travaillions alors même que le star system déclinait et que la comédie musicale devenait un genre démodé. La M.G.M. nous laissait tous partir et nous étions forcés d’avoir d’autres spécialités pour survivre. Bobby a cherché à s’investir de plus en plus dans la chorégraphie. Je suis la seule à être restée à la M.G.M. Le studio m’avait sous contrat à si bon prix qu’il aurait été ridicule pour eux de ne pas me garder. » [La comédie musicale – Patrick Brion – Edition de la La Martinière (1993)] 

donnez_lui_une_chance_08
GIVE A GIRL A BREAK (Donnez-lui une chance) – Stanley Donen (1953) avec Marge Champion, Gower Champion, Debbie Reynolds, Helen Wood, Bob Fosse, Kurt Kasznar

Give a girl a break (Donnez-lui une chance) est pourtant – et n’en déplaise à Stanley Donen – un véritable bijou dont les conventions sont justement une partie de son charme. L’intrigue – qui succédera à la vedette soudain disparue ? – est parfaitement banale mais l’imagination de Donen et l’enthousiasme de ses interprètes ont vite pulvérisé ce handicap. [La comédie musicale – Patrick Brion – Edition de la La Martinière (1993)] 

Debbie Reynolds et Bob Fosse dansent dans un square – c’est le numéro « In our United State » – et, à la fin du ballet, très enjoué, Bob Fosse tombe à l’eau. Marge et Gower Champion dansent un très beau ballet sur les toits et, quelques minutes plus tard, évoluent dans un décor irréel parsemé de barres noires verticales autour desquelles ils se déplacent. Le rêve de Bob Dowdy est un très brillant morceau où le jeune assistant danse avec celle qu’il aime (Suzy) dans un féerique décor de buildings, sur un sol jonché de paillettes multicolores et au milieu de ballons.  [La comédie musicale – Patrick Brion – Edition de la La Martinière (1993)] 

Donen profite de l’entraînante chanson « Give a Girl a Break » pour utiliser le système du split screen (écran divisé) qu’il retrouvera notamment dans It’s always fair weather (Beau fixe sur New York) et Indiscreet. A l’image même de Debbie Reynolds, ravissante et dynamique, sportive et éprise de danse et de musique, Give a girl a break respire encore le bonheur et la joie de vivre, même si certains pressentent déjà la fin de l’âge d’or de la comédie musicale. Bob Fosse, l’interprète insouciant du film, sera plus tard le cinéaste angoissé de Cabaret et de All that Jazz, deux œuvres marquées par l’idée de la proximité de la mort…  [La comédie musicale – Patrick Brion – Edition de la La Martinière (1993)] 

donnez_lui_une_chance_07
GIVE A GIRL A BREAK (Donnez-lui une chance) – Stanley Donen (1953) avec Marge Champion, Gower Champion, Debbie Reynolds, Helen Wood, Bob Fosse, Kurt Kasznar
L’histoire

L’actrice Janet Hallson (Donna Martell), qui doit jouer le rôle principal de la nouvelle pièce de Ted  Sturgis (Gower Champion), abandonne le spectacle au cours des répétitions. Ted décide de passer une annonce pour lui trouver une remplaçante et donner ainsi sa chance à une vedette inconnue. Le théâtre est aussitôt envahi de candidates. Bob Dowdy (Bob Fosse), l’assistant de Ted, remarque la jeune Suzy Doolittle (Debbie Reynolds) dont il s’éprend et à qui il promet pratiquement le rôle alors que Leo Belney (Kurt Kasznar ), le compositeur des chansons de la pièce, tombe amoureux d’une autre candidate, Joanna Moss (Helen Wood). Bob et Leo cherchent à faire engager leur protégée mais Ted finit par se demander s’il ne va pas confier le rôle à Madelyn Corlane (Marge Champion), son ancienne partenaire, qu’il aime toujours. Comment choisir ? Ted, Bob et Leo décident finalement de s’en remettre au destin. C’est Joanna qui est ainsi désignée, mais comme son mari Burton Bradshaw (Richard Anderson) doit aller s’établir en province et qu’elle attend un enfant, elle refuse le rôle. Ted décide alors de faire appel à Madelyn mais celle-ci a disparu. Suzy est donc enfin choisie. Le spectacle est une grande réussite. Suzy épousera Bob et Ted retrouve Madelyn.

donnez_lui_une_chance_302

Les extraits
Fiche technique du film

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.